Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juin 2012 4 21 /06 /juin /2012 15:23

Quand dans l’exil profond

les yeux perdent la charis

quand la voix se dédouble

et les mots, les mots, les mots,

les choses, les gens s’alignent pâles

en corridors terrifiants

quand la vie exsangue

sue la douleur au long des autoroutes

l’être ne tient plus qu’aux seuls fils de sa marionnette,

raccord cassé

rien de plus simple

ne reste qu’à dormir

étouffer la souffrance

acheter des fleurs

qui sont des papillons aptères

tracer sur du papier muet

plutôt que de casser le corps

amours mortes aux portes de l’Enfer

étranglement aphone

visage à jamais alourdi

jeté en jonché en son jardin

en pâture aux vautours

ou aux bipèdes gais

Partager cet article

Repost 0
Published by Stephane Calence - dans Oésie
commenter cet article

commentaires

Gwen-Maël 16/07/2012 19:04

Etonnant! j'ai beaucoup aimé...

Stephane Calence 19/07/2012 16:35



Merci de votre appréciation. Je  publierai de nouveaux textes, poétiques, philosophiques et politiques dans les mois à venir.



Mailtsao@yahoo.com

  • : Le BEAU BLOG BLEU de postnéo
  • Le  BEAU BLOG BLEU  de postnéo
  • : Le BEAU BLOG BLEU (post néo) réfléchit avant d'y penser. Composé d'oreilles d'yeux de peau et d'encéphale il est bleu et maintient toujours son quant à soi un poil au dessus du vide. Le dé est sa raison. Pourquoi s'encombrer de plus de pinceaux ? Le blog bleu est un bol digeste de salade stochastique façon pizza ou niçoise. Tout un univers.
  • Contact